Les conseils Mieux-Etre

Courir et stresser ? C'est le comble !

Courir et stresser ? C'est le comble !

Sur le stress, on en connait un bout, et on sait à quel point pratiquer un sport régulièrement est bénéfique pour le « gérer ». On dit , en naturopathie , que le muscle est le contrepoids du nerf, et c'est tout à fait exact.

Mais l'activité physique engendre une forme de stress moins connue : le stress oxydatif ou oxydant.

Il s'agit d'un processus d'oxydation des cellules, une sorte de rouille de l'organisme due aux radicaux libres. Comme pour toute chose, c'est l'excès qui nuit. Ainsi, les radicaux libres ne sont pas que les méchants de l'histoire car ils jouent aussi un rôle positif dans l'organisme au niveau des défenses immunitaires.

Concrètement, le stress oxydatif fait vieillir prématurément l'organisme et entraine des mutations génétiques avec altérations du code génétique, qui peuvent être responsables de cancer. Il favorise aussi les maladies chroniques comme la cataracte, les maladies coronariennes, le diabète, l'insuffisance rénale, Alzheimer, Parkinson...

Les conditions de vie moderne sont une source constante de genèse de radicaux libres : alimentation dénaturée, pollutions atmosphériques, tabagisme, rayonnement solaire…..Certaines maladies chroniques infectieuses ou inflammatoires génèrent aussi beaucoup de stress oxydatif.

Et les sportifs pratiquant intensivement présentent, même jeunes, un niveau de stress oxydatif élevés.

Pour lutter contre les radicaux libres, l'organisme fabrique des anti oxydants, comme le glutathion qui est à la fois un très bon capteur de groupements chimiques oxydants et un détoxifiant. Ces défenses ont besoin aussi en quantité de sélénium, de zinc, de fer , de cuivre, co facteurs indispensables .

Une alimentation diversifiée avec du cru, du frais, participe grandement aux défenses anti oxydantes. Il faut apporter en quantité de la vitamine C, des caroténoïdes ( carottes, tomates) , des polyphénols ( pomme et vin rouge avec modération et bio  !) et des flavonoïdes. A table, pensons couleur ( les fruits et légumes colorés sont riches en antioxydants) et plaisir ( vive le chocolat noir). Les baies de goji séchées en regorgent…

La vitamine E, dont il a été souvent question dans l'accompagnement du sportif , est une vitamine liposoluble qui joue un rôle de stabilisant dans le processus d'oxydation. L'enzyme SOD, superoxyde dismutase, est une ligne majeure de défense contre les radicaux libres les plus agressifs. Il est possible de se suppléer avec des dérivés de melon.

En matière de lutte contre les radicaux libres, il faut absolument mentionner l'extrait de papaye fermentée, rendue célèbre par le Pr Luc Montagnier qui a accompagné le pape Jean Paul II, atteint de la maladie de Parkinson. Si la papaïne (qui n'a rien à voir avec le pontificat !) améliore la digestibilité et est connue pour ce bienfait, l'EPF soutient nos propres défenses antioxydantes. Incontournable.

Citons aussi le jus d'herbe d'orge, connu comme soutien à la convalescence avec sa mine de minéraux et d'oligo éléments et gorgé d'anti oxydants, mais aussi en soutien de nos défenses, le curcuma ( curcumine) et le bol d'air Jacquier.

Isabelle LECLERCQ
Isabelle LECLERCQ, Naturopathe / Relaxologue.

Praticienne certifiée en naturopathie appliquée CENA, Relaxation et Détente corporelle globale. Elle anime des stages et assure un suivi individuel sur les thèmes suivants: Réglage alimentaire- Hygiène de vie-Approche pratique des compléments naturels- Détente mentale et corporelle.
Pour la contacter , 06 18 62 80 59 ou visitez ses sites www.isabelleleclercq.fr / www.nature-o-sante.com

 

Les promotions