Les tests produit

Hoka Challenger ATR 2

Hoka Challenger ATR 2

Cette paire de Hoka est le point de départ d'un partenariat avec la boutique I-Run pour proposer des tests produit. Merci donc à I-Run et merci à la marque Hoka pour l'envoi de ce produit.

Caractéristiques :

Chaussure de trail polyvalente, idéale pour alterner route et chemins forestiers

Drop 4,5 mm : Sensations plus naturelles

Géométire en H : Stabilité

Profil de semelle incurvé : Déroulé naturel et efficace

Semelle externe Hoka Grip + rainures souples : Adhérence et fluidité du déroulé

Semelle intermédiaire Oversize CMEVA : Amorti

Tige en mesh ouvert + renforts thermocollés : Respirabilité, maintien et robustesse

Semelle interne EVA thermoformé 3mm : Confort et amorti

Poids : 269g en 42 2/3

Design :

J'avoue que j'ai été un peu déçu par le look de ces chaussures, trop sobres à mon goût. C'est vrai que la marque nous a habitués à des paires plus flashy. Mais la semelle verte redonne de la vie à l'ensemble.

Confort :

J'avais hâte de tester l'aspect confort. C'est ma première paire Hoka et franchement je n'ai pas été déçu. Un peu surpris par la semelle puis on s'habitue rapidement. Mais qu'est-ce qu'on est bien dedans. Je les ai testées sur différentes surfaces : chemin, route, sable et galets. Et oui, je suis allé les tester à Cayeux-sur-Mer dans les dunes de sable et sur la plage (recouverte de galets). Un petit détail qui pour moi a son importance, les lacets de la « Hoka Challenger ATR 2 » sont bien longs et permettent le laçage qui utilise l'astuce de la boucle. A noter qu'il m'est arrivé d'avoir des problèmes avec des chaussures qui remontaient trop haut au niveau du talon d’Achille. Là ce n'est pas le cas et je n'ai ressenti aucune douleur ni gêne dans les mouvements.

Qualité :

On a une belle finition. La semelle semble robuste et devrait bien vieillir. Le dessus de la chaussure comporte des zones permettant une aération du pied et la matière utilisée devrait durer dans le temps (j'ai déjà eu des soucis sur mes Mizuno Wave Mujin M).

Accroche :

On préconise ces chaussures pour des sorties en forêt avec d'éventuel passage sur du bitume. Effectivement, elles remplissent parfaitement ce double rôle. C'est du bonheur de courir sur les portions de route, la « Hoka Challenger ATR 2 » a un bel amorti. Par contre, il est préférable de les laisser au placard lorsqu'il est question de courir dans des chemins boueux. En effet, la boue reste au niveau des crampons et on perd de l'adhérence. J'avoue que je suis assez tenté par un test en montagne. Je crois qu'elles vont m'accompagner pour mon prochain trail long.

Entretien :

Je trouve que les « Hoka Challenger ATR 2 » ne sont pas trop salissantes (je ne sais pas si c'est dû à la semelle compensée). Un lavage à la brosse à dents se fait dans de bonnes conditions, la saleté s'en va et les tissus retrouvent leur couleur. Et le nettoyage se fait rapidement, donc au top !

Impressions :

La boutique I-Run m'avait proposé deux paires une Hoka ou une Raidlight. Je n'ai pas trop hésité, ça faisait longtemps que je voulais tester la marque Hoka et je n'ai vraiment pas été déçu. Entre temps, la marque Raidlight a lancé une nouvelle gamme, la Ultra Max V1.0 qui se rapproche de ce que propose la gamme Hoka. Je recommande cette chaussure pour les adeptes du long qui recherchent une chaussure confortable.

Lien : Hoka Challenger ATR 2

Bertrand LECLERCQ
Bertrand LECLERCQ - athlète au Guil Trail Club et ancien membre de la TEAM GLOBE TRAILEUR

Passionné d'informatique et de course à pied, j'essaie de concilier les deux univers pour mettre en ligne des sites Internet de qualité.

 

Les promotions