Interview

Bertrand LECLERCQ (Esprit Run)

Bertrand LECLERCQ (Esprit Run)

Palmarés Trail 2014/2015

2014 - Ch'trail ed'Nor 14km (57:34 – 2 ième)
2014 – Trail des allumés 15km (1h05 – 16 ième)
2015 – Crapahute de Véronique 15km (1h05 – 4 ième)
2015 – Trail du P 'tit train 22km ( 1h34 – 4 ième)
2015 – Les Gendarmes et les Voleurs de Temps 32km ( 2h33 – 33 ième)
2015 – Cottenchy Trail Aventure 20km ( 1h22 – 8 ième)

L'interview :

1. Quand et pourquoi as-tu choisi de pratiquer le trail en compétition ?

Il m'a fallu du temps pour me lancer dans cette discipline. Comme beaucoup de coureurs, j'ai débuté sur route en m'inscrivant dans un club. Suite à une blessure (un os du pied cassé en jouant au foot), j'ai tardé à m'orienter sur des terrains accidentés par manque de confiance. Mes ami(e)s au club ont découvert les premiers trails du département. Je me souviens de Pascal qui n'arrêtait pas de me dire : « Viens tu vas voir ça va te plaire ». Puis un soir je suis tombé sur des vidéos de Kilian Jornet en rapport avec sa passion pour le trail, ce que cela représente pour lui et comment il a vécu son enfance. Je suis resté bouche bée, tout ce qu'il racontait faisait écho en moi. C'est à ce moment précis que j'ai compris quel était vraiment le sport que je cherchais depuis toujours. J'ai toujours eu un besoin de grimper et une fascination pour la montagne. Toujours difficile pour moi d'envisager une rando non sportive, toujours besoin de défis. Et c'est tellement bien d'être dans la nature, coupé du monde, des problèmes. Simplement profiter de ce qui nous entoure.

2. Quel trail t'a laissé le plus beau souvenir ?

En 2014, j'ai disputé mon premier trail : « Ch'trail ed'Nor ». Situé dans le secteur de Naours, ce trail comporte un peu de dénivelé. Sur la ligne de départ, on savait déjà qu'un des frères Dubreucq (Ludovic) allait gagner cette course. Le départ est donné et j'oscille de groupe et groupe. Dans les premières montées, je sens que j'ai les jambes et que les autres ont plus de difficultés. J'accélère un peu et au bout d'un moment je réalise que je suis deuxième de cette course. Tout content, j'arrêtais pas de me dire : « oh punaise, j'suis deuxième ! ». J'ai vraiment passé un bon moment avec un circuit qui me convenait bien, avec une bonne descente avant l'arrivée. Mais bon, ça ne vaut pas ma toute première sortie trail dans les Hautes Alpes. Je suis parti de Chorges pour monter au col de la Gardette. J'étais émerveillé de tout ce que je voyais tout au long de la montée et quand je suis arrivé en haut je n'avais pas envie de m'arrêter. A chaque fois que j'ai fait des sorties dans ce secteur j'ai gardé des images plein la tête !

3. Sur quel trail as-tu le plus souffert ? pourquoi ?

En début d'année à la Crapahute de Véronique. Pendant plus de 10 km, j'ai couru en troisième position. Je sentais que parfois ça revenait derrière. J'ai réussi à creuser l'écart et manque de bol, y a eu une erreur dans l'aiguillage, j'ai loupé un marquage. Au bout d'un km, j'ai rattrapé le second qui repartait dans l'autre sens. Il s'était trompé également. On a rebroussé chemin et on s'est retrouvé avec une bonne dizaine de coureurs devant nous. Ca a été dur question moral car le physique n'était plus là pour réussir à reprendre la troisième place. J'ai fini quatrième mais bon, ça fait partie des apprentissages, il faut toujours être attentif.

4. Quels sont tes prochains trails ?

Mes objectifs de la saison sont les suivants :

20 mars 2016 : Trail du Petit Ballon et Circuit des Grands Crus - Rouffach (68)
27 km - 900m D+

15 mai 2016 : Les gendarmes et les Voleurs de Temps - Ambazac (87)
32 km - 1099m D+

5 juin 2016 : La Transju'Trail - Morez (39)
36 km - 2000m D+

6 juillet 2016 : Trail des Evoissons - Guizancourt (80)
45 km - 859m D+

4 septembre 2016 : Championnats de France de Trail - Saint-Martin-Vesubie (06)

Et parallèlement, je serai présent sur le trail des Vidames (11/11/2015). En janvier, je pense renouveler l'expérience Crapahute de Véronique. Et puis en avril, le trail du P'tit train de la Haute Somme ou le Trail des 3 Vallées.

5. Combien de séances d'entraînement effectues-tu par semaine ?

La saison dernière, j'en faisais trois. Cette année, il faut que j'en fasses 4 et à côté, un travail régulier de renforcement musculaire.

6. Quelle est selon toi la séance d'entraînement primordial pour progresser en trail ?

La saison dernière, j'ai négligé le renforcement musculaire et le travail de côtes. Je crois que c'est fondamental pour pouvoir courir en montagne dans de bonnes conditions. Pour les courses du département (80), le travail de VMA et d'allures spécifiques sont primordiales par manque de dénivelé. Après la récupération est une phase importante qui est souvent négligée. De même, l'alimentation au sens large du terme (avant/pendant/après l'effort mais aussi au quotidien) est souvent bâclé. On se concentre souvent sur l'entraînement physique. Cette année, je vais davantage suivre les protocoles en naturopathie que mon épouse Isabelle LECLERCQ (naturopathe, relaxologue) me propose pour aider mon corps à gérer les sollicitations dans de bonnes conditions.

7. Dernière question : Pour toi « l'esprit trail » c'est quoi ?

Ah la la... C'est facile de la poser mais pas si simple d'y répondre. L'esprit trail, c'est une ouverture d'esprit, c'est ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure. D'abord c'est pouvoir apprécier la nature tout en la respectant et la préservant. Ensuite c'est respecter l'humain : convivialité entre coureurs (malgré la compétition), respecter le travail des organisateurs et des bénévoles (que je remercie au passage). Et enfin, c'est une ouverture sur soi, apprendre à se connaître, se lancer de nouveaux défis.

Les promotions